• La Grèce en juin
  • Citadelle de Dinant et Fête Vénitienne à Annevoie en juin
  • Citadelle de Dinant et Fête Vénitienne à Annevoie en juin
  • Les Ardennes Française en août
  • La ville de Porto en septembre
  • Croisière sur le Danube en décembre
  • Concert de Noël avec la Royale Union Chorale de Fléron en décembre
  • Spectacle DISNEY ON ICE "100 ans de magie" en février 2020
  • Grand voyage en Islande en juin 2020
  • Concert d'André Rieu "Et si on dansait" en juillet
  • Les chateux de la Loire début août 2020
  • Citytrip à Lisbonne en septembre 2020
  • City trip à Copenhague fin 2020
Circuit au Moyen Orient
DUBAÏ – ABU DHABI – NIZWA – WAHIBA SANDS – SUR - MUSCAT ou MASCATE

EAU = Emirats Arabes Unis S.d’ O. = Sultanat d’Oman

Jour 1 : Jeudi 07 mars :

- 14h35 : 6 hommes et 17 femmes de l’ARC de Soumagne quittent une Belgique pluvieuse et fraîche pour atterrir au MOYEN-ORIENT après un vol de +/- 7 heures.
- +/-00h15’ : Aéroport de DUBAÏ. Il fait doux et ANAS, le guide d’origine marocaine nous accueille ; transfert au AL KHOORY EXECUTIVE HOTEL.
- Que ce soit aux EAU ou au S.d’O :

1. Tous les hôtels où nous avons logé étaient super confortables, propres et les chambres spacieuses.
2. Les repas, souvent sous forme de buffet chaud et froid en self-service, ont été tout à fait correct,
3. Les réseaux routiers étaient en excellents états et la circulation fluide,
4. Durant notre séjour, du matin au soir, le temps a été délicieux et lumineux (de 20 à 29 °),
5. Les Emiriens ainsi que les Omanais arboraient la Dishdasha ou Kandoura
Blanche et un keffich tandis que les femmes portaient une abaya noire et un foulard.

Jour 2 : vendredi 08 mars :

- Visite en car de Dubaï, métropole spectaculaire, glamour et animé sur le GOLF PERSIQUE

1ER arrêt devant LA GRANDE MOSQUÉE DE JUMEIRAH, une des 3 mosquées des EAU ouvertes aux non musulmans. Étant vendredi, nous ne pourrons l’admirer qu’extérieurement ; architecture massive, fortifiée, avec peu d’ouvertures, des crénaux, un très beau dôme et 2 minarets puissants. Construction en 1978 en pierres blanches.

2éme arrêt à l’EST du BURTJ AL ARAB. Inauguré en 1999, ce building de 321 m de haut en forme de voile de boutre est planté sur une île artificielle du Golfe Persique à 280 m du continent. Sa façade blanche en fibre de verre est couverte de téflon pour la protéger de l’érosion due aux de sable venant du désert. Nous ne pourrons hélas, approcher de ce symbole de DUBAÏ qui n’est accessible qu’aux résidents de l’hôtel
En contrepartie nous aurons l’opportunité de tremper nos pieds dans le Golfe Persique.

3éme arrêt devant l’hôtel ATLANTIS situé au croisement de la PALM JUMEIRAH ISLAND, l’île artificielle en forme de palmier édifiée sur le Golfe Persique. Construit en 2008, l’architecture et la décoration de l’ATLANTIS Hôtel sont basées sur le mythe de l’Atlantide et son entrée principale est percée d’un gigantesque arc brisé.

Le car nous balade ensuite dans la nouvelle zone résidentielle de JUMEIRAH BEACH pour finalement déboucher sur la SHEIKH ZAYED ROAD, artère de 12 voies de circulation flanquée d’une forêt de gratte-ciel de verre et de métal Epoustouflant !
——

Dishdasha (1) ou Kandoura : vêtement traditionnel des hommes, robe longue et ample en coton blanc.
ABAYA : longue robe noire des Emiriennes et des Omanaises
Un
boutre ou dhow : embarcation dont les voiles ont été remplacées par des moteurs Fabriqués en bois selon une méthode ancestrale, ils sont aujourd’hui utilisés à des fins commerciales.
——
Nous visitons le très intéressant DUBAÏ MUSEUM situé dans l’ancienne forteresse d’AL FAHIDI qui date de 1787. Au musée, nous découvrons des scènes de la vie traditionnelle dubaïote avant la découverte du pétrole. C’est incroyable de constater les différences opérées depuis lors !

On traverse ensuite la CREEK en ABRAS et on s’engouffre dans le souk aux ÉPICES et dans celui de l’OR ; on s’en met plein le nez et les yeux.

Vient alors le spectacle grandiose des fontaines musicales magiques de DUBAÏ FONTAIN puis la montée à 600 m de haut de BURS KHALIFA pour jouir d’une vue à 360°sur la métropole.

Rentrés à l’hôtel on se prépare au souper croisière sur une boutre naviguant sur la CREEK.
La soirée est animée par les prestations d’un DERVICHE tourneur et d’un magicien.

Jour 3 : samedi 09 mars :

En route pour ABU DHABI, on s’arrête au MALL OF THE EMIRATES de Dubaï où l’on découvre sa fameuse PISTE DE SKI INDOOR ; une des plus grandes du monde. Impressionnant !

Après +/- 130 km on arrive à ABU DHABI qu’on découvre en car. On débarque à proximité de la GRANDE MOSQUÉE DE SHEIKH ZAYED, la plus grande et la plus belle des EAU !
Architecture splendide, décor intérieur et extérieur luxueux et jardins magnifiques.

Nous quittons ce joyau et visitons l’HERITAGE VILLAGE situé sur une jetée au bord d’une très jolie plage de sable clair du Golfe Persique. Dans ce musée en plein air on découvre l’habitat et les activités des bédouins avant le boom pétrolier. Édifiant et captivant !

Nous voilà maintenant sur SAADIYAT ISLAND, une île dédiée à la culture et visitons le MUSÉE du LOUVRE ABU DHABI de Jean NOUVEL ; le GUGGENHEIM de Franck GERY n’est pas encore terminé, dommage !

On continue et on arrive sur YAS ISLAND ; la nuit est tombée et on n’y voit plus grand-chose de cette île dédiée aux loisirs. On investit néanmoins un bâtiment du FERRARI WORLD : hall grandiose, possibilité de se faire tirer le portrait dans une Ferrari, boutique d’articles au sigle de Ferrar. Nous gagnons l’hôtel IBIS ABU DHABI GATE en découvrant cette fois BY NIGHT, cette magnifique capitale des EAU et de l’Émirat d’ABU DHABI.

Jour 4 : dimanche 10 mars :

Le trajet d’ABU DHABI à AL AÏN nous fait découvrir les contreforts des monts HAJAR .
Un désert de roches, de sable et de dunes ponctué de GHAF où quelques chèvres et dromadaire déambulent.
Arrivée à AL AÏN, ville oasis frontière avec le S d’O. Elle est située sur les contreforts du HAJAR et est une des plus anciennes des EAU.

Notre première visite sera consacrée aux Seigneurs du Désert. Énorme marché de camélidés où de pauvres dromadaires attendent l’acheteur qui les réduira en steaks ; se trouvent également des chèvres et du petit bétail. Émotif !

——
La CREEK ou KHOR = bras de mer
Un/une
ABRAS : modeste embarcation en bois avec moteur, taxi maritime local pour traverser la CREEK
Jean NOUVEL : architecte français
Franck GERY : architecte américain (de renommée mondiale tous les deux)
HAJAR : Massif montagneux ; point culminant le Djebel SHAMS (3.009m)
GHAF : arbre épineux qui enfonce ses racines jusqu’à la nappe phréatique, ce qui permet de croître dans le désert.
——

Ensuite visite de l’ALAÏN PALACE/SHEIKH ZAYED PALACE MUSEUM. Vaste complexe fortifié de plusieurs bâtiments distribués autour d’une place où trône la LAND ROVER du Sheikh ZAYED   Construit au début du 20°s. pour servir de résidence au Sheikh jusqu’en 1966, il a été transformé en musée en 2001, ce qui nous permet aujourd’hui de découvrir le monde de vie de la famille royale de l’époque des Bédouins à celle des années pétrole. Site très instructif et très différent de l’Héritage Village visité hier.

Nous voici maintenant dans le FORT JAHILI. Construit à la fin du 19°s en pisé , c’est un bel exemple d’architecture militaire islamique locale. Bien restauré, c’est un des plus grands forts de l’Émirat d’ABU DHABI.

Nous déambulons ensuite dans le site protégé de l’OASIS/PALMERAIE, réserve naturelle jouxtant le fort Jahili et inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco

Le car nous conduit ensuite sur le DJEBEL HAFEET situé sur les montagnes du HAJAR d’où nous avons une vue panoramique sur AL-AÏN.

Nous terminons la visite en y déjeunant à l’hôtel BAWADI

Repus et désaltéré, nous nous dirigeons vers la frontière et après formalités d’immigration nous arrivons au S d’O à majorité IBADISTE . BRANCO, le guide qui nous accompagnera au S d’O nous y attend et nous mettons le cap sur NIZWA, un parcours à travers les montagnes du HAJAR. On arrive à NIZNA en début de soirée et on s’installe à l’hôtel AL DIYAR

Jour 5 : lundi 11 mars :

BRANCO, d’origine croate et habitant MASCATE nous mène visiter le FORT DE NIZWA.
Situé au cœur de la ville et à proximité du souk que nous traversons pour y accéder, est une très belle architecture militaire arabe du 17° s. Ingénieusement restauré, il est paraît-il le plus beau du Sultanat ; superlatif non usurpé. Nous partons vers la ville historique de BAHLA. Son fort, construit en pierres et briques crues, que nous visitons, est un des plus anciens et des plus imposants du S. d’O. La vieille ville et son fort sont classés au Patrimoine de l’Unesco.

A +/- 4 km de là nous visitons le CHÂTEAU DE JABREEN, un des fleurons d’Oman construit en 1670 pour servir de résidence secondaire à un imam. On s’en met plein la vue. Après le déjeuner à NIZNA, on fait une incursion au village d’AL HARA, connu pour ses grandes plantations de palmiers dattiers, ses tours de guet et sa vieille ville très bien conservée.
Un court trajet nous amène à une des portes du désert où nous attendent six 4X4 aux pneus dégonflés dans lesquels nous transférons nos valises ; destination WAHIBA SANDS.
Pistes ensablées, dunes et sable ocre de moyenne puis de forte inclinaison sont au menu. Nous nous accrochons en les dévalant ; c’est grisant ; on n’a même pas peur, on aime !
On s’arrête finalement sur une crête, on n’est pas seul, d’autres 4x4 sont déjà là ou arrivent et on assiste au coucher du soleil. Spectacle grandiose et mémorable !

——
Sheikh ZAYED BIN SULTAN AL NAHYAN d’ABU DHABI : En 1966, il organise un coup d’état contre son père jugé incompétent, prend le pouvoir et utilise les revenus du pétrole pour créer l’état moderne actuel. Principal acteur de la création de la Fédération des EAU, il est élu le 1er président et est surnommé le « Père » de la Nation. Il meurt en 2004.
Pisé : matériau de construction constitué de terre argileuse et de cailloux.
IBADISTE : branche modérée de l’islam fondé en 64 de l’hégire (soit en 686 de l’ère chrétienne)
——

Après cette expérience passionnante, nous rejoignons l’ARABIAN ORYX CAMP situé dans les sables de WAHIBA en plein désert. Il n’est pas le seul à s’être implanté là, car au loin on aperçoit d’autres campements. On s’installe dans des pavillons en durs pourvus de tout le confort moderne. Un pavillon spacieux nous accueille pour le souper et c’est sous un ciel étoilé que nous regagnons nos chambres et fermons les yeux sur cet endroit insolite et cette merveilleuse journée.

Jour 6 : mardi 12 mars :

Nous partons ensuite en direction de la pointe extrême orientale du Sultanat et donc de la péninsule arabique

En route, on s’arrête à l’entrée d’une vallée verte entourée de montagnes escarpées.
Nous sommes à WADI BANI KHALI, une des plus impressionnantes oasis du Sultanat d’Oman. Site naturel, mais aménagé par les autorités. Plans d’eau où les petits poissons se régalent des peaux mortes de ceux et celles qui y trempent leurs pieds. Sentiers de chèvres, pierres et ruisseaux à enjamber, terrasse panoramique. Bref ! Un site incontournable qui mérite d’être exploré ! Nous y passons près de 2 heures et en gardons un merveilleux souvenir.

Nous quittons cette beauté naturelle et arrivons à RAS ALHADD en milieu d’après-midi.
L’hôtel TURLE BEACH RESORT, situé en bord de mer nous accueille. Nous nous y installons dans des bâtiments de 2 niveaux entourés de jardins. Un temps libre nous est accordé pour nous relaxer sur les chaises longues de la plage privée ou pour nous baigner dans les eaux limpides du Golfe. Nous sommes pour ainsi dire seuls à profiter de cet endroit idyllique, voire paradisiaque !

Après le souper à l’hôtel, nous partons de nuit à RAS AL JINZ où se trouvent la RESERVE de TORTUES. Un guide conduit notre groupe vers la plage où une tortue est entrain de pondre puis de recouvrir de sable ses œufs. Le silence est de rigueur et les lampes de poche éteintes ; seul le guide éclaire le reptile au travail. Un peu à l’écart, le guide nous explique le processus de ponte, et après une heure d’observation, on quitte le site enchanté par cette découverte.

Jour 7 : mercredi 13 mars 

En route pour MASCATE, la capitale du Sultanat. En chemin, on s’arrête à SUR, ville maritime du Golfe d’Oman, pour une visite des CHANTIERS NAVALS situés au bord d’une lagune et où sont construits et réparés les boutres et autres bâteaux. Le FATA, un boutre qui a navigué plus de 40 ans, y est exposé en souvenir. Étape instructive et impressionnante !

Après la visite du FORT/PALAIS DE BILAD SUR daté du 19°s, on quitte SUR par la corniche qui longe le Golfe d’Oman et on se régale à la vue de ses eaux turquoise.

A quelques dizaines de km de SUR, on rend visite au WADI TIWI, qui sur ses hauteurs est encore habité. C’est une autre merveille de la nature où poussent des bananiers et des palmiers dattiers.

Après le diner, on reprend la route pour un autre site naturel grandiose : le BIMMAH SINKHOLE. Trou profond de forme ronde alimenté en sous-sol par l’eau des montagnes mais aussi par celle de la mer ; il serait dû à la chute d’un bout d’étoile ou d’une météorite.

Quelques km plus loin, à QURIYAT, siège des Garde-Côtes, site de débarquement d’illégaux et de trafic de drogues, nous dit BRANCO, la route quitte la côte et s’enfonce dans l’arrière-pays pour arriver à MASCATE, métropole contemporaine et siège du gouvernement.

Arrivés au TULIP INN DOWN TOWN HOTEL, nous profitons des derniers rayons du soleil au bord de la piscine ; certains y plongent, d’autres attablés refont le monde.

Jour 8 : jeudi 14 mars 

Départ en car à 8h30’ pour la dernière journée de découvertes.
Visite de la GRANDE MOSQUÉE DU SULTAN QABOOS inaugurée en 2001 et qui selon les dires de BRANCO serait plus belle que celle du SHEIK ZAYED d’ABU DHABI. Difficile à comparer tellement elles sont différentes. Celle de MASCATE est plus sombre et moins décorée extérieurement, mais tout aussi imposante. L’entrée débouche sur un beau jardin fleuri et comporte 2 salles de prière séparées par une grande esplanade. Dans celle dédiée aux hommes se trouvent un tapis persan de 4.263 m2 et 35 lustres en cristaux de SWAROWSKI ; le plus imposant pendant au centre d’un merveilleux dôme. La 2éme salle de prières plus petite est réservées aux femmes qui suivent la prêche de l’Imam via un écran !

Après la visite extérieure de l’OPERA - grandiose lui aussi -, nous faisons un arrêt au Musée BAIT AL BARANDA, qui permet de découvrir l’histoire du Sultanat et de Mascate, puis au musée BAIT AL ZUBAIR, où nous sommes accueillis par des chèvres peintes artistiquement et disséminées dans la cour. Nous y découvrons les arts et traditions populaires de toutes les régions du Sultanat.

Nous nous arrêtons ensuite au PALAIS AL ALAM, résidence du Sultan QABOOS. Il date de 1972 et est construit dans un style islamique chargé. Il est précédé d’un superbe jardin fleuri où des militaires montent la garde. Pas accessible au public, nous ne verrons pas l’intérieur.

On termine cette journée très intéressante et instructive par le SOUK de MUTRAH, puis dans un restaurant libanais creusé en partie dans le mont HAJAR. Ambiance libanaise ; ici pas de dishdashas, ni d’abayas mais des fumeurs et des fumeuses de shi-sha ; un chanteur libanais anime la soirée. On a apprécié cette dernière soirée au Moyen-Orient.

Jour 9 : vendredi 15 mars 
Sniff ! C’est déjà le jour du départ.

Vol de MASCATE à DUBAÏ, puis de DUBAÏ à ZAVENTEM ; tout se passe on ne peut mieux !
Retour à Barchon à l’heure prévue.

Merci à l’ARC ainsi qu’à MARTINE et BERNARD de nous avoir permis de faire ce circuit hors de notre temps et notre culture et à bientôt pour revivre ces moments privilégiés lors de la soirée de RETROUVAILLES, programmée le jeudi 16 mai.



Retour
Catégories
Années
© 2019 ARC Soumagne - Nous écrire